Nous appeler : 0 826 38 63 00 (0,15€ / min + prix appel)

7 raisons pour lesquelles vos pubs Facebook ne marchent pas bien

On me demande souvent des « recettes magiques » pour créer des pubs Facebook qui cartonnent. Et je réponds toujours la même chose : « testez ! » Car il n’est pas simple de donner un modèle parfait qui puisse convenir à tous les produits et s’appliquer à toutes les situations.

Par contre, je peux vous donner quelques pistes qui expliquent généralement pourquoi une pub ne marche pas : en procédant par élimination, ça devrait vous permettre de trouver ce qui est bancal dans vos campagnes en cours.

1- Vos pubs n’attirent pas l’attention
N’oubliez pas que vos vidéos et visuels sont en compétition avec tout ce qui est présenté à chaque utilisateur dans son fil : d’autres pubs, mais aussi des photos de famille, des posts publiés par sa page préférée, etc.

Vous n’avez que quelques secondes pour attirer l’attention, donc demandez-vous si votre pub attire l’œil, génère des émotions, paraît crédible, appelle à l’action, etc. Si elle n’est pas au top du top, malheureusement les résultats ne le seront pas non plus.

2- Mauvais choix d’objectif de campagne
Beaucoup de gens se trompent d’objectif de campagne et c’est même plutôt fréquent… d’où des résultats catastrophiques qui pourraient facilement être évités.

Chacun des objectifs Facebook a une utilité précise et vous devez donc choisir le votre en fonction du but visé. Par exemple, rechercher directement de la conversion sans gros budget sur une publicité toute récente, pour une boutique nouvelle et dont le Pixel est « froid », n’a que peu de chances de vous donner de bons résultats.

3- Votre scaling est mauvais
La plupart des gens pensent qu’il suffit d’augmenter de X % le budget d’un ensemble de pubs qui fonctionne pour obtenir X % de conversions supplémentaires, en proportion directe. Or c’est un peu plus compliqué que cela…

Le sujet est complexe, mais je vous conseille de retenir deux grands principes qui vous éviteront de jeter de l’argent par la fenêtre :

Des manips de scaling mesurées, avec des changements graduels, quand on n’a pas encore un pixel très chaud et que Facebook a besoin de plus de données pour stabiliser les publicités.Un scaling plus agressif et plus rapide dans le cas contraire, car Facebook sera déjà où aller chercher de nouveaux clients avec votre budget supplémentaire.
4- Vos techniques de ciblage ne fonctionnent pas
Si vos pubs sont parfaites, mais montrées aux mauvaises personnes, vous aurez de mauvais résultats. Vous pouvez choisir la méthode dont j’ai parlé dans ma formation gratuite (pas de ciblage et conversions sur le retargeting), mais il faudra être plus patient.

Et si vous choisissez les méthodes par ciblage, pensez à tester plusieurs audiences possibles. C’est souvent en faisant de mauvais choix à ce niveau du processus que l’on obtient des résultats médiocres, alors que l’offre a du potentiel.

5- Vos placements ne sont pas adaptés
Si vos résultats vous déçoivent, prenez le temps d’analyser la répartition effectuée par Facebook.

Au-delà de la répartition mobile/desktop, je conseille de regarder les canaux utilisés : même s’il n’y a pas de règle absolue, sachez que les conversions sont généralement plus élevées via le fil d’actualité de Facebook et via Audience Network, Instagram offrant de meilleurs résultats pour l’engagement, le trafic et la notoriété de la marque.

6- Les gens ne voient plus du tout votre pub
Si votre ROA devient très mauvais, il est probable que la pub ait été trop vue par votre audience et que celle-ci en est lassée. Pour le vérifier, regardez la fréquence dans vos stats : plus elle augmente et plus le CTR (taux de clics) diminue, alors que le CPC (coût par clic) augmente.

En d’autres termes, votre audience en cours n’est plus intéressée et personne d’autre ne reçoit votre pub : il est alors de temps de changer soit la pub, soit l’audience.

7- Votre landing page déçoit ou ne donne pas confiance
Si vos chiffres côté Facebook sont bons, mais que les conversions sont médiocres, le souci se trouve sans doute du côté de votre site Web. (un exemple de site de confiance : Max Piccinini

Vérifiez alors tous les points importants :

S’il s’agit d’une boutique, s’affiche-t-elle rapidement ? Donne-t-elle confiance ? Tient-elle les promesses de la pub ? Le produit correspond-il exactement à celui qui est montré dans la pub, etc. ?S’il s’agit d’un autre type de site, vérifiez que la page de destination est à la hauteur du contenu mis en avant par votre publicité (look, facilité d’utilisation, contenu sérieux, formulaire respectant les bonnes pratiques du Web, etc.)
Comme vous le voyez déjà ici, plein de raisons peuvent expliquer pourquoi vos résultats vous déçoivent. Prenez vraiment l’habitude d’analyser finement toutes les données, jusqu’à comprendre où se trouvent les points de blocage à régler. C’est la seule façon d’avancer dans la bonne direction.

Visitez Shopiwin.com, la boutique officielle de Winboutik...